[Broncos] Une classe de recrues... exceptionnelle ? - Hail Mary
1551
post-template-default,single,single-post,postid-1551,single-format-standard,bridge-core-2.9.4,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-27.8,qode-theme-bridgenew,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive,cookies-not-set

[Broncos] Une classe de recrues… exceptionnelle ?

Denver Broncos Draft NFL

[Broncos] Une classe de recrues… exceptionnelle ?

Il est toujours préférable de congratuler une classe de draft trois ans après, afin de jauger le fameux mur du rookie. Cependant, une première étape est nécessaire afin de voir si certains tirent déjà leur épingle du jeu. En l’occurrence, plusieurs recrues s’illustrent dans cette équipe qui ne cesse de faire vivre des rebondissements.

Baron Browning, le Baron 

Longtemps mis au ban à cause d’une blessure à la jambe, l’ancien Buckeye a fait ses débuts en semaine 8 dans un contexte difficile : tous les LB sont blessés et les Broncos vont attirer des LB, via trade et équipe d’entrainement. Browning doit sonner la charge dans cette course à la victoire. Browning était tiraillé entre le poste d’OLB et ILB, le besoin étant au poste de LB intérieur, ça tombe bien : le rookie a été testé durant l’été à ce poste.

Très vite, il est congratulé par son entraineur. “Il fait tout son possible pour atteindre le niveau que j’attends de lui.” Fangio. Il faut savoir que Vic Fangio est entré dans le coaching au poste de coach des LB à New Orleans. Les deux échangent des appels, messages afin d’approfondir les discussions à propos des packages, systèmes, positionnements. Lors de ses débuts, Browning sort 8 plaquages et la meilleure marque de l’équipe contre Washington. Ce dimanche, le rookie a eu 7 plaquages, une passe défendue à un moment clé alors que les Chargers pouvaient amorcer un retour. Sa progression ne passe pas inaperçue. Capitaine, Justin Simmons déclare à son propos qu’il “fait preuve d’un inhabituel sang-froid” (pour un rookie).

Au printemps prochain, il y aura une décision forte à prendre, une audition pour le poste de titulaire au poste de LB des Denver Broncos. Alexander Johnson (29 ans), Josey Jewell (25 ans) sont absents jusqu’en fin de saison et seront des agents libres. Kenny Young (acquis par échange contre un 7è tour 2023) est agent libre et l’accompagne en ILB. Justin Strnad (1ère année complète après une blessure en 2020).

Javonte Williams, de l’ombre à la lumière 

Le rookie de North Carolina prend l’avantage du partage de sans avec Melvin Gordon. Malheureusement, Gordon ne sera pas présent ce dimanche contre les Chiefs. Parmi les rookies, seul Elijah Mitchell fait mieux (23 courses de plus de 10 yards contre 20 pour le Tar Heel). Pour sa défense, Williams n’a jamais débuté de rencontre. Ce dimanche sera une première pour lui.

Patrick Surtain II, la force tranquille

Fraîchement honoré, le joueur défensif de la semaine en AFC a déclaré au micro que “c’était un accomplissement collectif avant d’être individuel”. Le rookie s’exprime comme un vétéran et un leader. 3 joueurs l’ont précédé. Ses prédécesseurs sont DJ Williams, LB (2004), Von Miller, OLB (2011), Dre’Mont Jones, DE (2019). Micah Parsons, LB (Dallas Cowboys) et Mac Jones, QB (New England Patriots) semblent tout désignés pour les titres de recrue défensive et offensive de l’année. En revanche, Denver peut être fier d’avoir en son sein les seconds à ces jeunes joueurs.

Les honneurs : Caden Sterns, S – Quinn Meinerz, G – Jonathon Cooper, OLB. 

Source: Pro Football Reference, PFF, Denver Post, Spotrac

Broncos
denver.broncosfr@gmail.com


Nos derniers tweets

Twitter feed is not available at the moment.