Les choix du premier tour de la draft 2020 - Hail Mary
788
post-template-default,single,single-post,postid-788,single-format-standard,bridge-core-2.9.4,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-27.8,qode-theme-bridgenew,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive,cookies-not-set

Les choix du premier tour de la draft 2020

Denver Broncos Draft NFL

Les choix du premier tour de la draft 2020

Cette draft restera dans les mémoires avec le contexte actuel mais surtout, une ambiance qui faisait que le public se sentait proche des joueurs. On pouvait avoir l’impression que l’on rentrait dans l’intimité des futures stars de nos équipes préférées.

Comme une évidence 

Sans trop de surprise, les Bengals ont choisi Joe Burrow avec le premier choix de la draft. Le vainqueur du trophée Heisman vient apporter ce nouveau souffle. Les Redskins ont embrayé sans plus trop tarder en sélectionnant Chase Young. L’enfant du pays va jouer à la maison, il vient étoffer la défense de Washington dans une NFC East qui dispose de 3 bons QB.

Les Lions de Detroit ont continué avec Jeff Okudah, ils viennent sélectionner le meilleur joueur disponible et un besoin avec le départ de Darius Slay. Première surprise : les Giants prennent Andrew Thomas, le tackle de Georgia. Longtemps considéré comme l’un des meilleurs à son poste, il avait été récemment oublié au profit de Simmons. Gettleman protège son QB. Avec le choix 5, les Dolphins ont misé sur le QB d’Alabama : Tua Tagovailoa. Le lanceur gaucher arrive à Miami et est suivi par Justin Herbert avec les Chargers. L’équipe de LA ont mené une belle intersaison ponctuée par l’ajout du QB idoine ? Les Panthers ont décidé d’étoffer leur ligne défensive avec Derrick Brown, un pari que je ne comprends pas mais voir. Il permettra peut-être de libérer Brian Burns (OLB).

Le plus beau pick vient au huitième choix : Isaiah Simmons avec les Cardinals. Doutant néanmoins de la faculté de Vance Joseph à utiliser ce potentiel couteau suisse dans sa défense, je reste persuadé qu’il pourra être le nouveau visage de cette défense. Les ajouts d’intersaison ne changeront rien, c’est un talent immense. Ce choix a changé la draft puisqu’hormis Thomas, aucun T n’a été pris. Les poursuivants intéressés par un trade down ont finalement gardé leur choix. Jacksonville passe à l’attaque et choisit un CB qui vient dans le registre qu’avait Bouye, récemment transféré à Denver. CJ Henderson a le potentiel de devenir le futur CB1 des Jaguars.

Avec le choix numéro 10, les Browns continuent d’améliorer leur ligne offensive avec Jedrick Wills Jr. RT de base, il peut être placé à gauche et il était sur le côté aveugle de Tagovailoa. Cleveland a mené une belle intersaison. Les Jets ont fait pareil avec Becton, un géant physique. Un nouveau projet payant ?

À en tomber de nos chaises

Las Vegas a décidé de faire d’Henry Ruggs le WR1. Choix discutable à mes yeux. Il apportera sa vitesse dans une attaque folle des Raiders dans le désert. Les 49ers ont échangé de place avec Tampa Bay. Ces derniers ont pris Tristan Wirfs, une protection pour Tom Brady. Dans le centre ouest de la Floride, on est prêts pour une saison où le Super Bowl se jouera à la maison. Les 49ers choisissent d’insérer Kinlaw dans une DL impressionnante.

Les Broncos sélectionnent Jerry Jeudy avec le choix 15. Exceptionnel choix et même inespéré six mois avant. Atlanta a pris AJ Terrell (Clemson). Choix incompréhensible, Grégory Richard (Touchdown Actu) a ri jaune lors du live quand le choix a été annoncé. Les fans espèrent qu’il surprendra son monde. Dallas se retrouve avec Lamb et décide de le prendre. Une aubaine, les Cowboys ont signé Cooper récemment. À mon avis, Cooper a l’épée de Damoclès et pourra se retrouver ailleurs en cas d’éclosion rapide de l’ancien d’Oklahoma. Il faut rappeler que Dak Prescott est toujours à payer. Les Dolphins choisissent Austin Jackson, un pari en 18 car à mon avis, il aurait été présent en 26. Les Raiders ont décidé de prendre un cornerback de 24 ans, labellisé tour 2-3 en la personne de Damon Arnette (Ohio State). Ce choix a permis à Jacksonville de prendre un joueur intéressant pour sa défense : K’Laivon Chaisson.

Le chaos de la fin du premier tour

Les Eagles ont choisi de s’orienter vers Jalen Reagor avec le choix 21 avec Justin Jefferson disponible. Ce dernier a été dans la foulée choisi par les Vikings. Ils ont opté pour un receveur afin de combler le vide laissé par Diggs (Bills). Les Chargers sont montés pour le prendre : Ken Murray. Il vient étoffer une défense qui va faire peur. Les Saints ont pris Cesar Ruiz, qu’ils mettront au poste de garde après une saison difficile au centre de la ligne. Les 49ers optent pour Aiyuk, le late riser. Lui qui n’a produit qu’en 2019, aura la possibilité de briller dans le système de Kyle Shanahan.

Green Bay a choisi de monter du pick 30 au 26 afin de prendre Jordan Love. Ce choix a déclenché une énorme colère chez les fans. Avec le pick 27, Seattle a réussi à déclencher pareille réaction en sélectionnant Jordyn Brooks (Texas Tech). Les Ravens ont pris Patrick Queen, une destination idéale pour un prospect pour qui j’ai encore des doutes. Les Titans choisissent de remplacer Conklin par Isaiah Wilson. Les Dolphins ont pris Igbinoghene (Auburn), un des meilleurs CB à mes yeux. Les Vikings ont pris Gladney, que je croyais qu’il serait pris en 22. Les Chiefs ont clos le premier tour avec u reach de l’espace mais bon, ils sont champions en titre et ont le meilleur QB. D’ailleurs, le choix a été fait suivant les instructions de Patrick Mahomes.

 

 

Tags:
Broncos
denver.broncosfr@gmail.com


Nos derniers tweets

Twitter feed is not available at the moment.