Trophées de la mi saison de la communauté - Joueur Offensif de l'Année - Hail Mary
1096
post-template-default,single,single-post,postid-1096,single-format-standard,bridge-core-2.9.4,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-27.8,qode-theme-bridgenew,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive,cookies-not-set

Trophées de la mi saison de la communauté – Joueur Offensif de l’Année

NFL

Trophées de la mi saison de la communauté – Joueur Offensif de l’Année

Vikings France : Dalvin Cook 858 rush yards, 144 courses, 6 yards par course, 12 TD à la course – Minnesota Vikings

 

Forcément je suis biaisé mais Le Chef roule sur tout le monde en cette mi saison.

Même en ayant raté 1 match et demi il totalise le plus de yards à la course et de TD marqués. Sa capacité à effacer son adversaire cache les carences de la ligne offensive et son activité focalise les défenseurs, laissant un peu plus de libertés à nos receveurs.

Les Vikings sans Dalvin Cook ne sont pas la même équipe et ça s’est vu contre les Falcons.

 

Broncos France : Dalvin Cook 858 rush yards, 144 courses, 6 yards par course, 12 TD à la course – Minnesota Vikings

 

Il est cool. Il arrive même à faire oublier son passé à Florida State. Quel joueur de football ! Avec 122,6 yards par match, il domine tout simplement la NFL. Souvent oublié, à cause de Derrick Henry qui marche sur les Ravens en playoffs, ou Alvin Kamara qui a maintenu en vie l’attaque des Saints, Cook est vraiment la bonne pioche. Ses propriétaires fantasy ne font que de beaux rêves en pensant à lui. Avec 13 TD, Cook est celui qui traverse le plus la ligne d’en-but. C’est un game changer. Il porte les Vikings aux portes des playoffs. Son rival numéro 1 est Alvin Kamara (1036 scrimmage yards, 8 TD dont 5 à la course), à moins que l’on pense à récompenser le finaliste de la course au MVP.

 

Chargers Suisse : Derrick Henry 161 courses, 775 yards, 8 TD, 4.8 yards par course – Tennessee Titans

 

Derrick Henry (RB-Titans) – Une fois lancé, impossible de l’arrêter, même s’il arrive qu’il aie du mal à se lancer.

Kyler Murray (QB-Cardinals) – Pas assez pour le classement MVP mais trop pour ne pas être mentionné dans ces listes.

Dalvin Cook (RB-Vikings) – D’autres ont sûrement de meilleurs stats que lui et seraient plus légitime mais ses performances derrière une ligne des Vikings relativement médiocre.

 

Rams France : Dalvin Cook 858 rush yards, 144 courses, 6 yards par course, 12 TD à la course – Minnesota Vikings

 

6 yards par course c’est beaucoup beaucoup beaucoup.

12 TD c’est beaucoup beaucoup beaucoup.

122,6 yards par match c’est beaucoup beaucoup beaucoup.

1 Fumble ce n’est pas beaucoup beaucoup beaucoup.

 

Et il n’a joué que 7 matchs.

 

(Bravo Davante Adams, tu es numéro 2 et Derrick Henry 3)

 

Steelers France : Dalvin Cook 858 rush yards, 144 courses, 6 yards par course, 12 TD à la course – Minnesota Vikings

 

Forcément influencé par ses derniers matchs, mais la différence entre les Vikings du début de saison et les Vikings des dernières semaines, c’est un Dalvin Cook qui survole les matchs.

 

Saints France (Élio) : Alvin Kamara 1080 scrimmage yards, 8 TD – New Orleans Saints

 

Alvin Kalashmara est beaucoup trop fort, il faut regarder les matchs pour le comprendre.

Avec les absences de Michael Thomas et Emmanuel Sanders, le RB s’est révélé de nouveau comme étant un impressionnant dual threat pouvant prendre le rôle de receveur (565 yards, 3 TDs, 1er RB NFL). Sur son poste de prédilection, Kamara a couru pour 471 yards et 5 TDs. Il est le meilleur RB NFL en termes de yards cumulés à la course et à la réception (1080 yards) et le second en first downs (54). Ses déplacements et sa capacité à tromper les défenseurs en ont fait un des adversaires les plus redoutables à jouer. Il a été le facteur X dans la plupart des victoires des Saints qui étaient pourtant bien affaiblis offensivement. Dire que certaines personnes critiquaient le choix de New Orleans de l’avoir prolongé…

 

 

Patriots France : Russell Wilson 2541 yards, 28 TD, 8 INT – Seattle Seahawks

 

Ce serait inédit de le donner au MVP mais sait-on jamais, qu’il se fasse encore voler. Russ, cette année, c’est de la cuisine 5 étoiles. Régalons-nous tant que l’on peut.

 

Cardinals France : Kyler Murray 2130 yards, 16 TD, 7INT – Arizona Cardinals

 

Longtemps considéré comme un des potentiels vainqueurs du titre MVP, Kyler a déçu et a été ensuite overlooked. Mais pardi, Murray est un joueur formidable. Il est dans sa 2ème année. Le meilleur playmaker. Hormis la sortie contre Dallas où il a complété 37% de ses passes, Kyler a complété au moins 7 ballons sur 10. Il a lancé sept interceptions mais 5 en semaine 1, 2 et 3. Il est temps de le prendre au sérieux. Vraie double menace, il a parcouru 543 yards pour 8 TD. Être responsable de 24 TD c’est costaud.

Dans les traces d’un Lamar Jackson MVP l’an dernier, Murray découpe les défenses dans les airs mais aussi au sol. Certes il fait partie de mes joueurs favoris, mais je ne suis pas un forceur en disant qu’il est dans la discussion et même front runner pour moi. 16TD à la passe, 8TD à la course. Sur des bases d’une saison à 4000yds à la passe et 1000yds à la course. Vous avez des questions ?

 

Bengals France : Alvin Kamara 1080 scrimmage yards, 8 TD – New Orleans Saints

 

Alvin Kamara porte l’équipe des Saints à tours de bras. Pas de Thomas, pas de Sanders parfois. Drew Brees a su compter sur Alvin Kamara, qui est peut-être le meilleur joueur double-menace de la ligue.

 

Jaguars France : Derrick Henry 161 courses, 775 yards, 8 TD, 4.8 yards par course – Tennessee Titans

 

Ça me fait mal d’écrire ça, mais Henry est mon OPY. Il n’est pas le choix unanime et absolu, ni le plus évident, mais il permet aux Titans d’avoir 48 first downs à la course à lui tout seul. Il a presque 2 fois plus de yards que le 2ème RB. Je sais bien qu’il a un gros volume (40 portées de plus que le 2ème RB), mais il te permet d’avancer à chaque fois. J’ai beaucoup hésité avec Dalvin Cook, mais dans ce que j’ai pu voir dans mes recherches, l’OL des Vikings semble être meilleure que celle des Titans donc je donne l’avantage à Henry. J’aurais dit Mahomes en 3, parce que c’est Mahomes quoi.

 

Seahawks France : Kyler Murray 2130 yards, 16 TD, 7INT – Arizona Cardinals

 

On a dit qu’il ne faut pas mettre de QB en OPOY, c’est donc ce que je fais.

Blague à part, ce diable de Murray fait un début de saison très solide, malgré quelques erreurs, il est dans cette attaque une arme extrêmement dangereuse de par la qualité de son jeu de course. Bien que ça ne le résume pas totalement car son jeu aérien est bon, c’est pour moi cette dualité qui fait sa vraie force et qui lui permet d’exploser des compteurs statistiques. Il y a peu d’armes que je redoute plus que lui sur des short yardage.

Dalvin Cook est le lauréat de justesse. Il devance Kyler Murray, Alvin Kamara, Derrick Henry (2) et Russell Wilson (1). Il est le joueur offensif de l’année (à la mi saison).

Broncos
denver.broncosfr@gmail.com


Nos derniers tweets

Twitter feed is not available at the moment.