Russell Wilson transféré à Denver (officiel) - Hail Mary
1559
post-template-default,single,single-post,postid-1559,single-format-standard,bridge-core-2.9.4,qode-page-transition-enabled,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-27.8,qode-theme-bridgenew,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive,cookies-not-set

Russell Wilson transféré à Denver (officiel)

Actualités Denver Broncos Free agency NFL Seattle Seahawks

Russell Wilson transféré à Denver (officiel)

La journée du 8 mars est la journée internationale des droits des femmes. Or ce jour du 8 mars a été un jour maudit. En effet, les Broncos ont une nouvelle fois subi le volte-face du double MVP en titre, Aaron Rodgers. Ce dernier rempile avec sa franchise pour 4 ans – il entrait dans sa dernière année de contrat – pour 200 millions et 153 millions garantis. À cet instant précis, l’enthousiasme a quitté tout le Colorado. Les blagues commençaient à fuser. Puis, un tweet est tombé. Celui d’Adam Schefter. On a tous cru au canular. Voyez, les Broncos avaient aussi été la cible de ce genre de tweets concernant Aaron Rodgers. Or, c’est sérieux. Ian Rapaport, Tom Pelissero. Ils ne peuvent pas tous se tromper, si ?

 

Voilà, les Broncos mettent un terme à un purgatoire de six ans et 10 QB, le dixième est normalement le bon. La liste exhaustive : Trevor Siemian, Paxton Lynch, Brock Osweiler, Case Keenum, Joe Flacco, Brandon Allen, Drew Lock, Jeff Driskel, Brett Rypien, Teddy Bridgewater. Russell Wilson est transféré de Seattle à Denver après de nombreuses semaines de négociations.

 

Russell Wilson est un QB de la classe 2012. Il a gagné un Super Bowl contre… les Denver Broncos. L’année suivante, il perd sur une passe interceptée par le défenseur des Patriots sur la ligne des 1. Il ne retrouvera pas le pinacle du football. Dans le deal, il débarque à Denver avec un quatrième tour de 2023. Cette fois, il sera un joueur de football. Il faut savoir qu’il a été repêché par les Orioles de Baltimore en 2007 (il était au lycée) puis les Rockies du Colorado ont investi un 4ème tour sur lui (il y a 40 tours de draft). Il jouait au poste de deuxième base.

 

En contrepartie, les Broncos s’en sortent plutôt bien. Voici la contrepartie complète : QB Drew Lock, TE Noah Fant, DE Shelby Harris, deux premiers tours (2022 9th, 2023), deux deuxièmes tours (2022 40th, 2023) et un cinquième tour de 2022.

 

 

Picks détenus par les Broncos après le trade :

  • Pick 64 – 2ème tour
  • Pick 75 – 3ème tour
  • Pick 96 – 3ème tour
  • Pick 107 – 4ème tour
  • Pick 113 – 4ème tour
  • Pick 151 – 5ème tour
  • Pick 247 – 7ème tour

 

Que perd Denver dans le deal ?

 

Les Broncos ont donc perdu Shelby Harris, Noah Fant et Drew Lock. Voici l’ordre dans lequel il faut le lire en termes d’importance.

 

Shelby Harris, l’homme de l’ombre

 

Ce mec est une crème, sur et en dehors du terrain. Un fan favorite. Harris est ce dernier produit de l’industrie des laissés pour compte de la ligue. En clair, il a bourlingué avant de s’établir à Denver. Repêché en 2014 au dernier tour, Shelby Harris a été coupé par les Raiders puis est arrivé à Denver en 2017. Il a passé trois ans à prouver sa valeur et en 2020, il a signé un contrat de trois ans et 27 millions. Son départ doit libérer Dre’Mont Jones, qui est le prochain de la ligne défensive à espérer être payé. Il entre dans sa contract year. Shelby Harris a d’excellentes mains, il a dévié plusieurs passes. Il n’est pas pour rien si la DL de Denver est crainte sur la ligne de mêlée.

 

Noah Fant, parti pour se relancer ?

 

Les Steelers et les Broncos avaient échangé leurs choix du premier tour en 2019. L’un des picks est devenu Devin Bush et l’autre, Noah Fant. 2ème TE de la draft repêché, juste après son coéquipier à Iowa, T.J. Hockenson, Fant a commencé sa carrière sur les chapeaux de roue. Rapidement devenu la cible numéro 1 des Broncos, en termes de réceptions (2020, 62, 2021, 68), Fant a toutefois déçu. Pourquoi ? Il était promis à une explosion de ses chiffres. 562 yards en 2019 (rookie) 673 yards en 2020 (Sutton est blessé toute la saison) et 670 yards en 2021 (Jeudy manque la majeure partie de 2021). Il n’y a pas de progression linéaire, pire, il stagne. A Seattle, il peut exploser. Il le doit. Il entre dans sa 4ème année et Seattle n’a pas encore communiqué sur le fait qu’ils levaient ou non sa 5ème année, ce qui lui enlèverait un peu de pression. En définitive, les Broncos n’ont pas hésité à l’inclure dans le deal.

 

Drew Lock, le fardeau

 

L’ancien QB des Broncos était le centre des rumeurs après le volte-face de Rodgers. L’ancien QB de Missouri est enfin libéré. Il était l’élément central de guerres fratricides au sein de la Broncos Country. Régulièrement blessé, le nouveau coaching staff devait lui permettre de jouer sur ses qualités. Mais il le fera à Seattle. Pour le bien des fans de Denver. Mais ne vous y méprenez pas, Lock ne sera pas le QB starter des Seahawks. Il était vraisemblablement la pièce à récupérer afin de libérer le choix 9 qui devrait être destiné à un QB en avril prochain. On parlait de Kenny Pickett, Malik Willis. Peut-être ce sera Kenneth Walker III (Michigan State).

 

Quels mouvements à attendre désormais ?

 

Les Broncos disposent de 23,8 millions de dollars avant de lire les mouvements suivants.

DaeSean Hamilton a été coupé et libère 2.1 millions de dollars. Il a passé l’année 2021 sur le flanc à cause d’une blessure au genou.

 

Une restructuration du contrat de Garett Bolles ? Pour gagner quelques millions, 2022 est la dernière année où son salaire est garanti. Au-delà, ne seront garantis que les boni de 2023 et 2024, de quatre millions chacune. (+17M mais ça serait trop beau)

Libérer Mike Purcell ? Son contrat a été restructuré, cette solution n’est pas à envisager. Il est agent libre en 2023. Attendez-vous à voir les Broncos repêcher un DT en avril prochain.

Restructurer Darby ? Il lui restera un an après 2022. Ça lui donnerait la garantie d’être présent en 2023. (+9.5M)

 

Les Broncos disposeraient alors de 50 millions.

 

Les arrivées :

Melvin Gordon 1 an, 5 millions

Von Miller 1 an, 13 millions

Bryce Callahan 1 an, 9 millions

Bobby Massie 1 an, 2.5 millions

Josey Jewell 3 ans, 24 millions (3 x 8)

Kareem Jackson 1 an, 3 millions

 

Près de 40 millions et 10 millions à redistribuer. Il faut savoir qu’il faut garder de l’argent pour les draftés.

Broncos
denver.broncosfr@gmail.com


Nos derniers tweets

Twitter feed is not available at the moment.